mercredi 24 juin 2015

La pédagogie de la chaise vide ? Travailler l'expression orale

Utiliser l'objet chaise

En matière de pédagogie, il est toujours bien de diversifier pratiques et dispositifs. Pour l'expression orale, l'enseignant de FLE a à sa disposition les classiques jeux de rôle, exposés et débats, dont on peut varier les sujets, les supports, les consignes, les niveaux, les intentions pédagogiques.

La pratique théâtrale nous invite à proposer d'autres dispositifs d'apprentissage à nos élèves.
Réaménageons notre salle de classe en espace scénique et, au lieu de pousser contre les murs les chaises de la salle, ou d'en faire uniquement des sièges pour le public, utilisons-les.
Gardons en mémoire, enfin, que la chaise est un accessoire souvent présent dans les décors de théâtre, qui peut être un objet créateur d'histoire et de rêve.
Dans la pièce d'Eugène Ionesco Les Chaises, des chaises vides de plus en plus nombreuses viennent occuper l'espace de la scène pour figurer l'absence, le néant, la solitude d'un couple de vieillards.


Quatre propositions d'activités d'expression orale

1. Dans cette première activité, il s'agit de familiariser nos élèves à ce type d'activités, de la même manière qu'un atelier de théâtre débute par des exercices d'échauffement et de mise en confiance.
On dispose une chaise vide devant les élèves. lls imaginent une personne assise sur celle-ci. Le premier qui a une idée lui lance une réplique, par exemple, "Donne-moi ta copie !" ou "Votre passeport, s'il vous plaît !"
Une fois la réplique donnée, on demande aux élèves qui est la personne assise. Un élève ? Un voyageur ? On peut aussi demander des précisions : où est la personne ? Que fait-elle ?

2. Un exercice ludique peut ensuite être proposé. Mettons le groupe classe en cercle autour de notre chaise et demandons à nos élèves d'imaginer un objet à la place de la chaise. Quand un élève a eu une idée, il se lève et va manipuler la chaise comme si c'était l'objet imaginé, pour faire deviner aux autres de quel objet il s'agit.

3. Constituons des groupes de 5 ou 6 élèves et disposons une chaise vide au milieu de chaque groupe assis en cercle. La consigne est de "construire" ensemble le personnage qui est assis sur la chaise. La seule règle est que toute proposition pertinente et cohérente est acceptée : par exemple, un élève dit "C'est une femme qui est assise", personne ne peut plus dire que c'est un homme.
Quand les personnages sont construits, un élève du groupe est désigné pour être le personnage. Plusieurs variantes s'offrent à nous. On peut faire interviewer chaque personnage par les élèves d'un autre groupe ; en groupe classe, chaque personnage se présente ; on peut faire jouer les personnages entre eux, en donnant des situations (par exemple, à la terrasse d'un café, dans un avion,...). 
On varie ainsi les compétences de communication de production orale et d'interaction orale.

4. Pour finir, voici une activité qui nécessite plusieurs chaises ! On dispose trois chaises selon une certaine configuration qui va induire une situation particulière. Trois chaises côte à côte ne représentent pas la même situation que trois chaises qui se font face. Trois élèves s'assoient sur celles-ci, et dans une interaction avec le reste du groupe, des identités et des personnages sont créés, des relations imaginées, une situation évoquée.
L'exercice peut se prolonger en activité de production écrite.

Si vous testez ces activités en classe, n'hésitez pas à me donner vos retours, expériences et variantes.

3 commentaires:

  1. Magnifique idée que je vais tester rapidement avec mes étudiants. Merci!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, une très bonne idée que je vais essayer demain en UPE2A!

    RépondreSupprimer